Auvers-sur-Oise, c’est une petite ville qui est devenue célèbre grâce à Van Gogh, non seulement parce qu’il y a passé les derniers jours de sa vie, mais surtout parce qu’il y est enterré dans le petit cimetière au milieu des champs à côté de son frère Théo.

Auvers-sur-Oise se trouve dans le vexant, à une trentaine de kilomètres de Paris. C’est un endroit relativement calme, où il fait bon se promener, à la découverte des tableaux de nombreux impressionnistes qui y sont passés avant nous.

De prime abord, c’est un endroit très reposant, surtout lorsque l’on vient de la capitale où se bousculent voitures, vélos, motos et autres moyens de transport en tout genre. Ici, pas un klaxon à l’horizon, tout juste les éclatements de rires des enfants pendant la récréation non loin de l’école. Ce beau village possède des ruelles pavées, des petits jardins que l’on peut découvrir lors du festival au mois de juin, mais aussi un château, et la célèbre église que le peintre hollandais a rendue immortelle sur l’une de ses toiles.

Van Gogh y a passé les 70 derniers jours de sa vie, période au cours de laquelle il a peint 80 tableaux. Il existe un parcours le long duquel sont reproduites 29 de ses toiles, et qui invitent à découvrir le village mais aussi l’oeuvre de Vincent ( non non on est pas ami je vous rassure ! ). même si elle n’a pas les couleurs bleutées de la peinture, il faut bien avouer que c’est émouvant de se retrouver devant cette belle église imposante que l’on reconnaît vraiment très bien. Il y a des endroits comme ça sur la terre qui sont presque banal mais que l’on a absolument envie de voir que l’on soit français, belge, hollandais, mais aussi un habitant de l’autre bout du monde. Les touristes asiatiques sont d’ailleurs très présents ici même.

L’auberge Ravoux

Avec l’église, c’est l’un des lieux emblématiques de Auvers-sur-Oise, car c’est ici que vécu Vincent Van Gogh, et qu’il y est mort 2 jours après s’être tiré une balle dans le corps. Je ne vais pas vous raconter ce qu’il y a à l’intérieur, car je n’ai pas fait la visite mais il semblerait qu’il n’y a rien d’exceptionnel à l’intérieur. D’ailleurs, bon nombre de touristes ressortent déçus.

La maison du docteur Gachet

c’est une maison que l’on découvre en suivant le parcours des toiles du peintre. Le docteur Gachet était déjà un grand amateur d’art bien avant de connaître Vincent Van Gogh, puisqu’il était l’ami entre autres de Cézanne. Lorsque son frère Théo lui demanda de s’en occuper, le Docteur et l’artiste ont pu avoir de nombreuses conversations. Vincent en a profité pour faire quelques portraits de ce monsieur, aujourd’hui on retrouve encore à l’intérieur du jardin la fameuse petite table rouge sur laquelle le docteur s’appuie sur l’une des toiles.

Le château des impressionnistes

Ce château se situe sur les hauteurs du village, ce qui nous permet lorsque nous sommes dans les jardins d’avoir une très belle vue sur les environs. Le jardin à la française se trouve là, merveilleux devant cette belle bâtisse qui est aujourd’hui une sorte de musée. Il vous invite à découvrir les quelques peintres qui se sont aventurés ici, entre autres Pissarro, Renoir, Cézanne un peu plus tard. Ce n’est pas un musée ennuyant, car c’est à travers des œuvres multimédias qu’ils vous invitent à faire connaissance avec l’art.

Enfin, après avoir déjà beaucoup marché toute la journée, puisque le village se situe tout en longueur, nous n’avons pu en repartir sans avoir été nous recueillir sur la tombe de Vincent Van Gogh. Il a fallu encore marcher à travers champs pour atteindre le petit cimetière qui se trouve la au beau milieu de la campagne. Ne vous attendez pas à une tombe magistrale comme l’on peut en trouver au cimetière du Père-Lachaise à Paris, ici, c’est une toute petite tombe absolument banale à côté de celle de son frère, toutes les deux recouvertes d’une abondante végétation. Rien d’exceptionnel donc, mais c’est toujours émouvant de se recueillir là où repose l’un des peintres les plus célèbres au monde.

Author

Write A Comment