Au cours de mon périple en Alsace, je ne pouvais passer à côté de Colmar dont on dit qu’elle est la petite Venise d’Alsace. Je n’y vais sans a priori, mais d’ordinaire je suis plutôt attiré par les petits villages que par les grandes villes. Pourtant, je serai agréablement surpris par cette cité magnifique qui nous réserve de belles surprises.

Encore une fois, le beau temps est au rendez-vous, alors nous choisissons de flâner au dédale des rues en nous aidant un peu du plan qui est disponible sur le site de l’office de tourisme. Nous partons donc du musée Unterlinden que nous ne visiterons pas.

Colmar n’est pas une grande ville comme une autre, car malgré sa taille elle possède tous les atouts de village d’un charme. Comme à Eguisheim ou Kaysersberg , on n’y trouve les fameuses maisons à colombages avec les balcons fleuris de géranium, c’est tout simplement superbe. Une fois de plus, les couleurs des façades se mélangent au fil de la lumière de la journée.

En continuant notre balade, nous arrivons à la sublime cathédrale de Colmar à l’architecture vraiment remarquable. Par contre, il est difficile de la prendre en photo, car elle se situe sur une place très étriqué avec plein de petites maisons tout autour, mais j’imagine que cela doit donner un côté très chaleureux en hiver.

Sur notre chemin, la rue des marchands, nous découvrons une maison très originale avec des tourelles qui est la maison Pfister du XVIe siècle.

Nous arrivons alors à l’ancienne douane qui est un superbe bâtiment à deux niveaux avec une jolie toiture en tuiles bicolores.

Je vous en ai parlé dès le début, ce qui fait aussi la particularité de Colmar, c’est sa petite Venise que nous nous empressons maintenant d’aller enfin voir. On a vraiment le sentiment de se retrouver dans un décor de carte postale, tellement le lieu est magique. À regarder les bateaux qui passent sous le pont, le temps s’arrête, l’atmosphère est paisible, on a envie de rester là pendant des heures.

Au final, j’ai vraiment apprécié cette ville que je connaissais seulement de réputation. Comme je vous l’ai dit, d’ordinaire je me méfie toujours des grandes villes, il y a certes de belles choses à voir, mais je préfère le calme et le charme des petits villages. Avec Colmar, c’est différent, on a plutôt l’impression d’être dans un grand village absolument charmant. Si vous passez dans le coin, il faut absolument consacrer quelques heures à cette cité qui me réserve de belles surprises.

À très vite pour une autre balade en France.

Author

Write A Comment